Sophrologie – Relaxation

La sophrologie et la relaxation proposent un large éventail de techniques à visée préventive et thérapeutique.

Basée sur la respiration, la détente psychocorporelle, la visualisation et la gestion dynamique de la pensée, elles permettent de retrouver rapidement un meilleur équilibre physique et psychologique.

La simplicité et la puissance de ces techniques en ont fait une méthode de première importance dans la
gestion du stress, les troubles psychosomatiques et dans l’accompagnement d’une démarche de bien-être et de développement personnel ou professionnel.

Accessible à tous, la sophrologie permet de regagner en confiance et en efficacité, de prendre du recul et de mieux résister au stress.

Origines de la sophrologie :

Fondée en 1960 par le Pr. Alfonso Caycedo, neuropsychiatre, la sophrologie puise principalement ses sources de la psychiatrie phénoménologique existentielle et de la neurologie contemporaine.

Elle est toutefois influencée par différentes approches telles l’hypnose, la relaxation, le yoga, le zen ou encore la psychologie.

Le Pr. Caycedo la définit lors de sa création comme une école scientifique qui étudie la conscience, ses modifications et les moyens pouvant la modifier dans un but thérapeutique, prophylactique ou pédagogique en médecine.

Elle est considérée comme une science de la conscience humaine et aussi comme un art, une philosophie et une recherche.

Étymologiquement, le mot « sophrologie » vient du grec :
• SOS: exempt de maladie, équilibre, harmonie.
• PHREN: diaphragme, esprit, conscience.
• LOGOS: science, étude, discours.

Ce qui peut se résumer par :
La science de la conscience qui permet l’harmonie du corps et de l’esprit.
La sophrologie vise la conquête ou le renfort de l’équilibre entre nos émotions, nos cognitions (pensées,
connaissances, croyances) et nos comportements.

Véritable « pédagogie de l’existence » (Caycedo), elle a pour but de dynamiser de façon positive les
qualités et les ressources dont nous disposons.

Elle permet donc à chacun d’améliorer sa qualité de vie.

 

Ses bienfaits : 

Les bénéfices de la sophrologie sont très nombreux et elle offre d’excellents résultats dans les domaines suivants :

Prévenir des situations de stress, de surmenage (burn-out)
Gérer les émotions, le stress, la douleur
• Augmenter la confiance en soi
• Se libérer de ses peurs, de ses angoisses, de ses phobies
• Renforcer la mémoire et la concentration
• Se reconnecter à ses ressources intérieures et dynamiser ses capacités positives
• Développer des relations plus harmonieuses avec les autres et le monde qui nous entoure
• Apprendre à mieux se connaître, être à l’écoute de ses besoins profonds

Changer de regard sur la vie afin d’aborder les difficultés avec le recul nécessaire
• Améliorer les troubles du sommeil (insomnie, énurésie, bruxisme, réveils nocturnes, etc.)
• Développer ses capacités de réussites (motivation, atteinte d’un objectif, etc.)
• Aider à sortir de la dépression
• Lâcher-prise sur les addictions
• Augmenter sa vitalité
• Savoir se détendre et libérer les tensions
• Se préparer de façon sereine aux événements futurs

Des effets sur le plan physique

Ce sont les premiers bénéfices généralement constatés, en terme de détente physique par décontraction musculaire. Cette atonie musculaire se répercute sur les tendons, les ligaments, et globalement tout le corps.

Il ne faudrait pas négliger cet aspect d’abord « relaxant » de la sophrologie (que d’aucuns jugent banal) car il constitue une forte demande de la part des utilisateurs.

Au delà du relâchement musculaire, on constatera aussi une diminution des tensions physiques parfois douloureusement perçues : douleurs articulaires, mal de dos, maux de tête, crispation de la mâchoire, douleurs abdominales…

Attention toutefois, la sophrologie ne remplace pas une consultation chez le médecin, qui est un préalable nécessaire à la prise en charge de tous maux physiques.

 

Sur le plan mental 

Le recours régulier à des exercices de sophrologie régule le fonctionnement du système nerveux et retentit sur le flot des pensées qu’il devient possible de maîtriser, en particulier en ce qui concerne la tendance à l’anticipation ou aux ruminations.

Les personnes sujettes à une hyperactivité mentale pourront vivre plus facilement des moments de pause favorables à leur équilibre global.

Cette faculté améliore notablement la qualité du sommeil. La détente mentale se répercute également de manière bénéfique sur les fonctions cognitives : vigilance, attention, concentration, mémorisation, analyse, synthèse, imagination, créativité…

Des effets sur le plan émotionnel et comportemental

La sophrologie permet de prendre conscience. Elle est une véritable « école des émotions » qu’elle appréhende dans la bienveillance et la connaissance de soi.

Mieux comprises, les émotions sont gérées plus sereinement.

Cette approche retentit sur le comportement de la personne, sur sa relation à elle-même, à son environnement et aux autres. Elle se sent plus apaisée, plus équilibrée et plus confiante.

La sophrologie permet globalement de donner naissance à de meilleures capacités d’adaptation aux nouvelles conditions de vie en société.

Sa pratique laisse apparaître rapidement une meilleure efficacité, une moindre fatigabilité, une baisse du stress, une meilleure gestion de ses émotions.

Me contacter

4 + 9 =