Réceptacle

 

Le terme psycho-somatique signifie étymologiquement :

  • psycho = psyché, esprit

  • soma = corps

 

Les maladies ou troubles psycho-somatiques surviennent donc lorsque le corps et l’esprit ne sont plus en harmonie.

 

Ces troubles ou maladies physiques ont une cause exclusivement psychologique, mentale, provenant d’émotions répétées, prolongées, mal gérées par l’individu.

 

Celles-ci n’étant pas acceptées, donc refoulées, le corps réagit selon la personnalité de l’individu sur la ou les parties de son corps les plus vulnérables, les plus fragiles.

 

Lorsqu’un sujet éprouve une émotion, des changements apparaissent dans le flux ou la quantité de neurotransmetteurs présents dans les cellules cérébrales.

Tout l’organisme est alors bouleversé et tous les appareils sont impactés :

circulatoire, respiratoire, digestif, glandulaire.

 

On peu observer par exemple :

-Une accélération ou un arrêt du cœur

-Des variations du rythme respiratoire

-Des modifications du péristaltisme intestinal

-Une vaso-constriction (pâleur de la peau)

-Un arrêt des sécrétions salivaires (bouche sèche)

-Ou gastriques (perte d’appétit)

-Des modifications musculaires (frissons, tremblements, paralysies)

 

Ces réactions complexes sont généralement transitoires.

Toutefois, dans les pathologies psychosomatiques, ces signes fonctionnels au lieu de diminuer, persistent.

Des émotions intenses ou répétées finissent par épuiser les défenses de l’organisme (réaction au stress) et produire des troubles profonds, voir des lésions organiques irréversibles.

 

L’impossibilité de « décharger » émotionnellement est un facteur pathogène souvent rencontré (émotions refoulées, intériorisées).

Le symptômes peut donc apparaître à distance de l’émotion qui l’a causé.

Parfois, la maladie alterne avec des symptômes psychiatriques (en particulier dépressifs ou hystériques)

 

Principales affections psychosomatiques :

-Les troubles respiratoires (essoufflement, rhinite allergique, asthme…)

-Les troubles cardio-vasculaires (extra-systoles, tachycardies, hypertension, vertiges, infarctus…)

-Les troubles digestifs (gastrites, colites, vomissements, ulcères…)

-Les troubles génitaux urinaires (dysménorrhées, vaginisme, éjaculation précoce, impuissance…)

-Les troubles cutanés (prurit, eczéma, urticaire, herpès, verrues…)

-Les troubles neurologiques (migraines, tétanie, rachialgies…)

-Les troubles rénaux (infections urinaires, coliques néphrétiques, fatigue intense…)

 

La sophrologie et la relaxation permettent d’avoir des effets très positifs et d’améliorer ou prévenir la plupart de ces troubles, en aidant notamment le sujet à équilibrer ses forces nerveuses et réguler ses réactions émotionnelles.

 

N’hésitez pas à consulter votre thérapeute qui saura vous proposer des solutions complémentaires à votre suivi médical.

 

 

0 commentaires