L’urgence de ralentir. 6 clés pour changer de rythme

La course actuelle est la source de nombreux de nos maux.

Pris dans un rythme toujours plus rapide, soumis à des sollicitations toujours plus nombreuses, exposés en quasi-permanence à des informations pour la plupart anxiogènes et à des changements de plus en plus fréquents… « La machine » (corps/mental) s’emballe et tous nos systèmes sont en alerte, complètement déstabilisés et saturés pour certains.

Conséquences, la pression est si forte que nous nous éloignons de nos besoins réels. Nous ne prenons plus le temps de les écouter ou même, ne savons plus les reconnaître, ce qui ouvre la porte à tous les déséquilibres possibles.

Apparaissent alors stress, anxiété, fatigue, insomnie ou sommeil agité, difficulté de concentration, déprime, troubles de l’humeur ou du comportement, pouvant aller si nous ne faisons rien, jusqu’à l’angoisse, à la dépression, au Burn out, à la maladie. Ralentir, permet de prévenir ou d’arrêter l’escalade. Le plus tôt est le mieux !

Il est vital pour le corps et le cerveau de faire des pauses et de souffler !

Il est donc URGENT de ralentir pour laisser nos systèmes récupérer, retrouver leur équilibre naturellement et se régénérer. Savoir ralentir procure rapidement une sensation d’apaisement général et de mieux-être. Cela nous permet de prendre du recul et d’y voir plus clair dans nos situations et objectifs de vie, mais également d’apprendre à lâcher-prise et de revenir à l’essentiel.

 

Mais concrètement, comment peut-on ralentir ?

Voici 6 clés simples à appliquer au quotidien pour changer de rythme :

 

  • Respirer plus amplement et longuement

    La respiration est très puissante pour nous aider à réguler nos rythmes physiologiques, notre stress et nos émotions. Elle agit directement sur le système nerveux autonome et permet un apaisement immédiat lorsqu’elle est pratiquée correctement.

 

  • Manger plus lentement

    Prendre l’habitude de manger dans le calme et de bien mastiquer et savourer chaque bouchées. Cette attention favorise la présence à soi et également, une meilleure digestion.

    La pratique de cet exercice est développée dans le groupe (1) Facebook

 

  • Préférez la lecture, la relaxation ou la méditation aux écrans en soirée

    Les écrans nous impactent par leur lumière et une excitation cognitive préjudiciables au sommeil. Hors, ralentir passe aussi par le fait de savoir se couper du monde extérieur et de ce qui nuit à nos besoins fondamentaux pour garder l’équilibre.

    Lire, se relaxer ou méditer, implique de se poser et de ralentir naturellement.

 

  • Faire des pauses

    Intégrer dans votre emploi du temps au moins 2 ou 3 moments de pauses pour reprendre votre souffle dans la journée. Des occasions pour respirer calmement et envoyer un message de ralentissement à votre cerveau.

 

  • Se ressourcer dans la nature

    Mer, campagne ou forêt, rien de tel que le contact direct avec la nature lors d’une balade pour prendre un bon bol d’air et se « ré harmoniser » au rythme des éléments. Observer, écouter, sentir…

    Ressourcement et mieux-être garantie !

 

  • Pratiquer la marche méditative

    Pendant quelques minutes chaque jour, marcher très lentement, si possible pieds nus, en décortiquant vos pas et en portant attention aux sensations de votre corps et en particulier de vos pieds à chaque mouvement. Cet exercice permet de se recentrer et de prendre conscience de son équilibre.

 

En espérant que ces quelques clés vous inspireront et vous aideront à vous apaiser et à ralentir.

 

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez bien sur prendre rendez-vous pour un accompagnement individuel ou vous inscrire à des ateliers bien-être en ligne. Contactez-moi !

 

En vous souhaitant de trouver un rythme serein et équilibré.

 

Christelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 commentaires